Culture de la terre, respect de l'animal, valorisation maximale de toutes nos productions, sont les piliers d'un travail ardu mais riche de sens. Pour nos pères, pour nos enfants.

Découpe d'une pièce de canard gras.
Photo du fondateur, issue d'un temps où elles étaient rares et précieuses… Comme ce que nous défendons aujourd'hui.
Au petit matin, dans les brumes périgourdines, un taureau vous observe…
Dans la fraicheur du sous-bois au bord du lac, nos vaches (de race diverses, taureau bazadais) se coulent douce !
Nous apportons un soin particulier à la qualité de nos production. Et chez nous, la star, c'est le canard !
Un de nos points forts : la transformation des produits bruts en recettes savoureuses.
Josette Margouti, appliquée. Comme toujours !
Vue de notre atelier ou salle de transformation. Hygiène, sécurité, tour de main et savoir-faire

La Ferme des Gardes,

Terre de paysannerie depuis 1936

    La Ferme a vu ses premiers jours il y a maintenant 80 ans lorsque mon arrière grand-père Louis Vigean et son épouse décidèrent d’acheter cette petite métairie de 1 hectare 30, qui ne cessa de s’agrandir au labeur des générations suivantes. C’est avec émotion que je rends un chaleureux hommage à ce grand homme à qui nous devons ce que nous sommes aujourd’hui.

À l’époque, la viticulture avait déjà sa place et les vaches étaient avant tout l’unique moyen de faciliter les travaux agricoles. Par ailleurs, la production des canards gras ne se pratiquait que pour la consommation familiale…

Sa fille Emilie, ma grand-mère, et Marcel mon grand-père lui succédèrent en 1951. Puis mes parents, Claude et Josette reprirent les renes de la ferme en 1976. Enfin, passionné dès mes premiers pas pour l’agriculture, c’est en 1993 que je les ai rejoins pour former le GAEC de La Garde, prenant ainsi le relais de trois générations d’agriculteurs.

Cette association donnera un nouvel élan à la petite ferme qui développera la production et la commercialisation des canards gras lancée quelque année plus tôt par Josette, qui avait acquis le précieux savoir faire du gavage de « Mamie Emilie », qui le tenait elle-même de sa mère… Et ainsi depuis des générations !

Aujourd’hui la ferme fait 65 hectares, la production et la transformation des canards gras canards constituent la force vive de l’activité de l’exploitation. Celle-ci est complétée par un atelier de production de céréales destiné au gavage des canards, à l'alimentation des troupeaux et à la vente aux éleveurs, un troupeau de vaches allaitantes produisant du veau rosé (commercialisation aux particuliers), et enfin une petite parcelle de vigne (vente à la cave coopérative).

Ces 3 dernières productions sont conduites en Agriculture biologique certifié par Ecocert.

Au-delà du label bio, confinant parfois au gadget marketing, nous nous attachons particulièrement aux valeurs d'une paysannerie moderne, exigeante dans sa qualité de production, détentrice d'une compétence nourricière durable, nécessitant un équilibre rendu aujourd'hui fragile par nos sociétés de consommation.

Un combat de tous les jours que les paysans de la Ferme des Gardes et d'ailleurs mènent par passion.

La famille Margouti, paysans de père en fils, cultive cette tradition sur une exploitation de polyculture élevage.

Son activité principale est le gavage et la transformation de canards gras, mais bien d'autres produits de qualité sont à découvrir sur cet espace nourri d'ambition pour la Terre et les Hommes.

Didier, défenseur d'une paysannerie moderne faite de respect de la Terre, de l'alimentation, des Hommes.

C'est aujourd'hui Didier qui porte l'étendard de la Ferme des Gardes. Il nous ouvre le livre d'une mémoire, celle de l'agriculture paysanne et des hommes.

© 2017 - Ferme Des Gardes - FXMCom - Mentions Légales - CGUV

Le site étant en cours de réalisation, il peut en découler quelques erreurs d'affichage
Veuillez nous en excuser ! Merci de votre compréhension.

Vue de notre atelier ou salle de transformation. Hygiène, sécurité, tour de main et savoir-faire
Photo du fondateur, issue d'un temps où elles étaient rares et précieuses… Comme ce que nous défendons aujourd'hui.
Dans la fraicheur du sous-bois au bord du lac, nos vaches (de race diverses, taureau bazadais) se coulent douce !
Nous apportons un soin particulier à la qualité de nos production. Et chez nous, la star, c'est le canard !
Un de nos points forts : la transformation des produits bruts en recettes savoureuses.
Découpe d'une pièce de canard gras.
Josette Margouti, appliquée. Comme toujours !
Au petit matin, dans les brumes périgourdines, un taureau vous observe…
Vue de notre atelier ou salle de transformation. Hygiène, sécurité, tour de main et savoir-faire
Photo du fondateur, issue d'un temps où elles étaient rares et précieuses… Comme ce que nous défendons aujourd'hui.
Dans la fraicheur du sous-bois au bord du lac, nos vaches (de race diverses, taureau bazadais) se coulent douce !
Josette Margouti, appliquée. Comme toujours !
Découpe d'une pièce de canard gras.
Au petit matin, dans les brumes périgourdines, un taureau vous observe…
Nous apportons un soin particulier à la qualité de nos production. Et chez nous, la star, c'est le canard !
Un de nos points forts : la transformation des produits bruts en recettes savoureuses.
Vue de notre atelier ou salle de transformation. Hygiène, sécurité, tour de main et savoir-faire